Itinéraire des ‘Werven’

L’itinéraire des ‘Werven’ est une balade thématique basée sur les points de sélection du réseau de randonnées de Hollande du Nord. À l’occasion de cette randonnée sur l’ancienne île de Marken, vous parcourez la digue et les ruelles de quartiers typiques de Marken, qui furent à l’origine construits sur des terrains appelés ‘werven’. Cet itinéraire fait 7 km.

Cet itinéraire peut être suivi à l’aide des points de sélection du Réseau de Randonnées de Hollande du Nord. Les chiens ne sont pas admis.

Les ‘werven’ sont des collines artificielles de 2 à 3 mètres de haut, que les habitants érigèrent avec du fumier, du gazon et des ordures ménagères car l’île était inondée plusieurs fois par an. Depuis la construction de l’Afsluitdijk en 1932, le risque d’inondation a considérablement diminué, mais les ‘werven’ sont restés.

Description des particularités en chemin.?
Celles-ci sont classées par ordre alphabétique sur la feuille de route.
A. Marken
- Marken fut pendant des siècles le port d’attache de la flotte de pêche. Aux 17e et 18e siècles, beaucoup de marins inspectaient ici les grands navires de chasse à la baleine d’Edam et Amsterdam. À cette époque, les habitants de Marken pratiquaient également une sorte de service de remorquage. À l’aide de leurs bateaux à voile à coque plate, ils transportaient des marchandises de commerçants sur les hauts-fonds de la rivière IJ. En raison de la construction du canal de Hollande du Nord en 1824, les habitants de Marken perdirent cette source de revenu et se concentrèrent de nouveau exclusivement sur la pêche. Le port fut construit en 1837 et agrandi après 1853. Avant la construction du port, les bateaux de pêche étaient laissés sur les bancs de sable. Après la fermeture de la Zuiderzee (transformant cette mer en lac), l’eau devint douce. Le hareng et l’anchois disparurent, ce qui marqua plus ou moins la fin de la pêche à Marken. ?
B. Le canal Oostervaart
- Le canal Oostervaart est un restant du canal Goudriaankanaal, qui n’a jamais été achevé. La navigation vers Amsterdam était entravée par des bancs de sable dans la rivière IJ. Afin de les contourner, il fut décidé de construire un canal traversant Marken et Waterland. Le projet échoua. Il s’avéra qu’il y avait aussi des bancs de sable devant Marken et Waterland. De plus, les coûts étaient bien plus élevés que prévu, de sorte que les travaux de creusement furent arrêtés.
C. Moeniswerf, Rozenwerf, Grote werf et Witte werf
- Vous pouvez apercevoir de loin les quartiers Moeniswerf, Rozenwerf, Grote werf et Witte werf. Ces ‘werven’ (collines artificielles) densément construits sont entourés de ‘champs blanchis’, de petites prairies dans lesquelles les habitants blanchissaient autrefois leur linge. Le Rozenwerf se trouve juste derrière la digue. Des brise-glace dans l’eau protègent le ‘werf’ pendant les hivers rigoureux lorsque la glace s’approche trop près de la digue, poussée par les vents. Autrefois, le ‘werf’ se trouvait plus à l’intérieur des terres. En raison d’inondation, de grandes étendues de terre et de nombreux ‘werven’ ont disparu dans la mer. D’autres ‘werven’ ont été abandonnés, y compris le Remmitswerf au sud du Wittewerf, et le ‘werf’ juste au nord du Moeniswerf. Les collines abandonnées sont encore reconnaissables dans le paysage.

L’itinéraire des ‘Werven’ commence et se termine au point de départ 9 à Marken et passe par les points de sélection suivants : 35, 36, 34, 33 et 37.
Au point de départ, vous trouverez assez de places de stationnement.

Partage